Table Ronde sur les féminités dans le Rap

À l'occasion de la Journée internationale des Droits des Femmes, avec File 7, scène de musiques actuelles, et la Mission Égalité Femmes-Hommes de l'Université, une table ronde sur la thématique des « féminités et masculinités dans le rap et le hip-hop » fut organisée.

Le rap et les musiques urbaines n’ont pas toujours bonne réputation lorsqu'ils abordent la représentation des femmes, ou leur place dans la société : la misogynie et le sexisme y sont souvent présents.

Néanmoins, l’évolution de ce courant fait aussi état de nouvelles représentations du féminin et du masculin. Et si le rap était devenu un espace de choix pour exprimer des idées féministes et revendiquer son identité ? Comment peut-il permettre de réfléchir à des questions comme la place de chacun dans la société, le rapport aux autres, l’acceptation de soi, du genre, de l’identité et des constructions sociales normatives ?

Cette table ronde a donné la parole à :

  • La rappeuse Loréa (Sophie Lembert)
  • Eloise Bouton, animatrice du média Madame Rap 
  • Keivan Djavadzadeh, maître de Conférences à l'Université Paris 8, auteur de l'ouvrage Hot, Cool & Vicious : genre, race et sexualité dans le rap états-unien
  • Guillaume Dupetit, maître de Conférences à l'Université Gustave Eiffel (UFR LACT), spécialiste des musiques africaines américaines.